Yemen: Protéger les joyaux de Socotra de l’extinction

Yemen: Protéger les joyaux de Socotra de l’extinction

Conservation des Boswellia spp, espèces d’arbres menacées au niveau mondial, emblématiques et endémiques de l’île de Socotra au Yémen

Partenaire: Mendel University in Brno (MENDELU)
Période: 2020-2022

Boswellia elongata, Plateau Homhil, avant / après le passage d’un cyclone (2015)

Les arbres à encens (Boswellia), espèces intimement liées à l’histoire humaine depuis des millénaires et importantes économiquement, sont actuellement menacés d’extinction sur l’île de Socotra, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, au Yemen. Huit taxons endémiques ont été décrits sur l’île, ce qui fait de Socotra la région où l’on trouve le plus grand nombre d’espèces de Boswellia dans le monde.

Les changements récents dans les pratiques de gestion des terres par les communautés locales provoquent un phénomène de surpâturage, entraînant un manque de régénération naturelle des arbres et un risque d’extinction accru des populations locales. L’intensification locale des cyclones et les sécheresses prolongées causées par les changements climatiques au niveau mondial ont également récemment terrassé de nombreux individus matures de Boswellia sur toute l’île.

Ce projet de conservation vise à produire un inventaire complet des populations de Boswellia de l’île, la production de plantules et la restauration des peuplements. Un des objectifs du projet est également la mise en oeuvre d’actions de formation et de sensibilisation destinées aux communautés locales et au personnel technique en charge de la gestion du territoire, afin d’assurer une stratégie de conservation à long terme. Le but principal est, à terme, d’augmenter la résilience de ces espèces qui représentent un groupe évolutif unique d’arbres insulaires à l’importance écologique et culturelle inestimable.