Conservation du Moabi et du Kévazingo au Cameroun et Gabon

Conservation du Moabi et du Kévazingo au Cameroun et Gabon

Moabi et Kévazingo, arbres à haute valeur sociale au Cameroun et Gabon

Partenaire: Noé – Man and Nature
Période: 2019-2021

Le Moabi (Baillonella toxisperma) et le Kévazingo (Guibourtia Tessmanii) sont des essences sacrées et mythiques pour les communautés locales et peuples autochtones qui l’utilisent à des fins médicinales et spirituelles. Mais ce sont aussi des essences très recherchées sur le marché international pour son bois. L’exploitation illégale présente un véritable risque pour la survie de ces deux espèces.

Le projet a pour objectif de lutter contre l’exploitation illégale de ces deux essences en :

1. Développant un statut de protection de l’espèce Moabi au Cameroun en démontrant que l’exploitation de ses graines par les populations locales apporte une valeur ajoutée plus importante à l’économie locale que l’exportation de son bois.

2. Renforçant la société civile gabonaise et les communautés locales à la lutte contre l’exploitation illégale du Kévazingo afin de garantir que les mesures prises par le gouvernement gabonais pour la protection de l’espèce soient respectées.